Le Forum est actif depuis 2246 jours
grâce à vous........Alors
presentation
Derniers sujets
» tacticalpok
par garett1158 Jeu 12 Fév - 8:21

» 5YearsBefore
par FiveYB Mar 10 Fév - 19:44

» Davlesioux
par MuDI12 Sam 7 Fév - 21:21

» 5hArK 5tAcK .
par iclo38 Sam 24 Jan - 21:01

» .maxxxwel.
par MuDI12 Lun 10 Nov - 10:19

» Cleopatre2aa une nouvelle poulpette
par Rom1Litalien Lun 3 Nov - 22:56

» Citron vert
par diou78 Mar 28 Oct - 16:27

» Jul579 ;)
par sharkdurrr Jeu 23 Oct - 14:56

» DeuxPourCent, mais qui est-ce??
par DeuxPourCent Mer 22 Oct - 4:35

» Rom1Litalien
par Rom1Litalien Mar 21 Oct - 17:30

» I'm the hoochie coochie man
par No&mie Mar 21 Oct - 3:16

» MelineStHil
par iclo38 Dim 19 Oct - 11:23

Les posteurs les plus actifs du mois


Psychologie poker: quand nos mains trahissent nos mains ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psychologie poker: quand nos mains trahissent nos mains ...

Message par Invité le Jeu 2 Mai - 16:21


25 Avril 2013, Poker Geek .... article Pokernews !!!



Depuis que le poker est poker, et bien avant que Lady Gaga n'en fasse un hit mondial sur les ondes, l'expression "poker face" décrit l'état de sérénité que se doit d'afficher le visage de tout joueur de poker afin de ne pas trahir ses pensées et la force de sa main.

Pourtant ce n'est ni dans les yeux adverses ni dans le reste du visage, parties à priori les plus exposées au reste de la table, qu'il faut chercher les indices les plus sûrs pour prendre une décision difficile.

La force d'une main de poker peut être plus sûrement détectée par les mouvements des bras et des mains que par les indices du visage : c'est ce que vient de démontrer une étude réalisée par des étudiants en doctorat de psychologie de l'Université de Stanford près de San Francisco (Californie, USA).

Tics et TOCs : quand les tells trahissent nos pensées:

Dans une partie de poker, un "tic" non maîtrisé ou un "toc" (trouble obsessionnel compulsif) malvenu peuvent, à tort ou à raison, induire un adversaire à changer sa décision sur un coup important, ce que les experts du jeu ont nommé "tells", autre mot anglophone soulignant le fait que des indices physiques peuvent donner des indications supplémentaires quant à votre état psychologique (confiance, stress, peur...) ou la force réelle de votre jeu (jeu max, bluff...).

C'est donc tout naturellement que les joueurs de poker ont pour habitude de figer leur visage, voire de le dissimuler afin de révéler le moins d'informations possibles à ses adversaires. Un clignement d’œil, un regard dans le vide ou un déglutissement malvenu peuvent faire perdre les coups les plus importants, poussant les joueurs à dissimuler ces parties visibles du corps qui sont les plus susceptibles de les trahir. Raison de plus pour porter son attention sur la seule autre partie visible du corps dont les mouvements et gestuelles peuvent trahir son propriétaire : les mains.

Poker tells : les mains ont la parole:

C'est ce qu'a fait Mike Slepian, co-auteur de l'étude publiée dans le dernier numéro du magazine Psychology Science : "Quand les gens jouent au poker, ils poussent des jetons au centre de la table et nous nous sommes demandé : et si la force d'une main influençait la façon dont ils bougent leurs jetons ? Si tel est le cas, peut-on plus ou moins décoder la force de leur main à leur insu ?" s'est en substance interrogé l'étudiant de Stanford au micro de la radio publique NPR.

Pour obtenir la réponse à ces questions, Slepian a demandé aux participants à l'étude de regarder des vidéos éditées sous trois angles différents et montrant des joueurs professionnels placer des mises dans le cadre de tournois des World Series of Poker, le but étant de deviner la force réelle de leurs mains à cet instant : "des participants observaient seulement leur visage, d'autres leurs corps entiers et d'autres juste leurs bras" explique Sepian qui a obtenu des résultats surprenants.

La fluidité de mouvement des mains, un tell de confiance:

"Ce que nous avons constaté, c'est que les gens ne pouvaient pas le faire en observant le corps entier. Ils ne pouvaient pas deviner précisément la force réelle des mains de poker" affirme Slepian. Plus étonnant, il explique que la fameuse "poker face" envoie plus de faux signaux alias "faux tells" que d'indices réels, donnant des résultats encore moins bons que si les participants avaient tenté de deviner sans voir le joueur !

"Mais lorsqu'ils ne regardaient que les bras, ils pouvaient deviner la qualité réelle des mains de poker de joueurs professionnels" conclut Slepian dont l'étude a été conduite auprès de sujets sélectionnés sans présumer de leur niveau au poker. Si des personnes ne connaissant rien au poker peuvent réaliser cette prouesse, il semble logique de penser qu'un joueur confirmé pourrait en tirer grand avantage. D'autant que selon Slepian "dans une de nos études, plus les participants connaissaient le poker - bien qu'ils soient tous novices - mieux ils réussissaient.

Découvrir et maîtriser les tells du poker, un art difficile:

Bien que cette étude démontre que l'observation des gestes des mains d'un joueur de poker professionnel semble apporter plus de certitudes que celle du visage ou du corps, chacun gardera à l'esprit que ces observations ne peuvent se suffire à elles-mêmes. Elles apporteront toutefois occasionnellement un surcroît d'information bienvenu qui se fondra dans un faisceau d'indices permettant de prendre de meilleures décisions.

Un joueur averti en valant deux, sachez que ces "tells" peuvent être manipulés par leurs auteurs de manière totalement indétectable. Pour s'en convaincre, il suffit de se référer au concept de "simulation d'action" qui met notamment en lumière le pouvoir de l'imagination sur langage non-verbal. Dans une manipulation consciente destinée à tromper son propre inconscient, un joueur en bluff total peut ainsi "imaginer" avoir un jeu énorme avec suffisament d'auto-conviction pour que simuler des tells de confiance apparemment involontaires et donc totalement indétectables.

Avant de pousser plus avant les processus de communication non-verbale appliqués au poker, prenez le temps de consulter un des nombreux écrits sur le sujet à commencer par un des plus récents pour les anglophones, Reading Poker Tells par Zachary Elwood publié en avril 2012 et qui a reçu l'approbation de nombreux lecteurs. Cet ouvrage et d'autres vous permettront de prendre conscience de vos propres tells avant de les corriger, puis de les retourner contre d'éventuels adversaires.


Lire plus: http://fr.pokernews.com/strategie/psychologie-poker-quand-vos-mains-trahissent-votre-main-13963.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie poker: quand nos mains trahissent nos mains ...

Message par Fresh72 le Jeu 2 Mai - 19:03

Cool xxx l article.
Maintenant quand je pousserait des jetons je le ferait avec ma tete com cela je serait illisible mdr32 ou alors je demanderais a mon voisin de table de miser mes jetons pour moi. jesors

Fresh72
Dieu Poulpe
Dieu Poulpe

Messages : 505
Points : 573
Réputation : 22
Date d'inscription : 29/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum