Le Forum est actif depuis 2188 jours
grâce à vous........Alors
presentation
Derniers sujets
» tacticalpok
par garett1158 Jeu 12 Fév - 8:21

» 5YearsBefore
par FiveYB Mar 10 Fév - 19:44

» Davlesioux
par MuDI12 Sam 7 Fév - 21:21

» 5hArK 5tAcK .
par iclo38 Sam 24 Jan - 21:01

» .maxxxwel.
par MuDI12 Lun 10 Nov - 10:19

» Cleopatre2aa une nouvelle poulpette
par Rom1Litalien Lun 3 Nov - 22:56

» Citron vert
par diou78 Mar 28 Oct - 16:27

» Jul579 ;)
par sharkdurrr Jeu 23 Oct - 14:56

» DeuxPourCent, mais qui est-ce??
par DeuxPourCent Mer 22 Oct - 4:35

» Rom1Litalien
par Rom1Litalien Mar 21 Oct - 17:30

» I'm the hoochie coochie man
par No&mie Mar 21 Oct - 3:16

» MelineStHil
par iclo38 Dim 19 Oct - 11:23

Les posteurs les plus actifs du mois


Live in Deauville : le documentaire de Tapis_volant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Live in Deauville : le documentaire de Tapis_volant

Message par Invité le Mar 9 Avr - 12:15



Live in Deauville est un documentaire de 52 minutes autour de quatre joueurs participant à l'EPT Deauville : Paul Guichard, Céline Bastian, Ilan Boujenah et Julien Brécard. En attendant la sortie officielle du film, Tapis_volant vous propose d'en découvrir la bande-annonce et vous en dit un peu plus sur le projet.

INTERVIEW ACCORDée A CLUB POKER ......

"Salut Victor ! Tu rencontres déjà un joli succès avec tes formats courts comme Live on TV et La Maison du Crush. Pourquoi avoir fait le choix de t'investir dans un projet plus long comme celui-ci ?


J'ai la chance d'avoir pu expérimenter des choses tout au long de cette année passée chez PokerStars, notamment avec la réalisation de ces "formats courts".


Suite à l'EPT Prague, où j'avais passé pas mal de temps avec Céline et Paul, j'ai eu envie de franchir le pas du "documentaire". C'était devenu comme une nécessité. Prendre son temps pour suivre des personnages dans leur quotidien, les écouter, les comprendre, les aimer, ça m'a paru être la prochaine étape dans mon parcours d'observateur du poker.


Pour la première fois, j'ai également eu tout le loisir de filmer sans devoir assurer toute la partie coverage écrit. C'était un sacré soulagement d'avoir le temps pour fabriquer ce documentaire. Je pouvais ainsi retourner à mes premiers amours de réalisateur et raconter des histoires en images.


Dans le fond, ce film, est-ce que ce n'est pas ce que tu rêvais de faire depuis le début ?


Secrètement, sans doute. J'ai toujours été attiré par le fait de faire des films, depuis tout petit. Avant de me retrouver immergé dans le monde du poker, je travaillais dans le cinéma et l'audiovisuel. J'ai ainsi eu l'occasion de réaliser plusieurs courts-métrages de fiction. C'était plus la fiction qui m'intéressait que le documentaire, clairement.


Mais ces trois années que j'ai vécues sur le circuit à côtoyer des grinders de tous bords m'ont clairement donné envie de m'intéresser encore plus à eux. C'est assez frustrant le coverage écrit, parce que même si tu assistes à de magnifiques aventures humaines — je pense par exemple à la deuxième place de Paul Guichard l'an dernier à Deauville, ou au deep run de Gloub dans le Main Event des WSOP Europe en 2011 — tu ne vis pas vraiment l'événement dans l'intimité des joueurs.


Réaliser ce documentaire m'a donc permis de comprendre de l'intérieur ce que peuvent ressentir des joueurs qui disputent des grands tournois internationaux.


En dehors de sa durée, en quoi ce nouveau film se démarquera-t-il de tes autres productions, mais aussi des autres 52 minutes sur le poker ? Je pense en particulier à Joueur(s) de Gab-X. Pour formuler la question autrement, c'est quoi la "patte" de Tapis_Volant derrière une caméra ?


Je ne sais pas si j'ai une "patte". J'essaie de faire des films différents, peut-être plus proches des joueurs que je côtoie depuis des années. J'aime ces joueurs qui passent leur vie sur le circuit à rêver de décrocher le gros lot. J'aime vivre leur rêve par procuration.


Du coup, je me dois d'être le plus honnête possible, de rendre compte de ce qu'ils vivent lorsqu'ils participent à de grands tournois type EPT. Et je n'oublie pas qu'on n'est pas là pour se prendre trop au sérieux. En privilégiant l'humour, en me moquant gentiment de mes personnages parfois, j'espère les rendre plus accessibles, plus humains.


Mon objectif, c'est de montrer d'une manière subjective ce que vivent ces personnages sans les juger. C'est aussi pour cela que j'ai choisi de ne mettre aucune voix off dans ce film : pour laisser les personnages vivre et ne pas trop tenir la main du spectateur. Pas besoin d'expliquer les choses à mon avis, le spectateur est assez grand pour comprendre et ressentir des émotions sans qu'on les lui impose à grands renforts de discours prémâchés.


Concernant Gab-X, que je respecte plus que tout autre dans ce milieu, je pense qu'on a des approches assez différentes de la réalisation. Même si tous deux on cherche à mon avis à comprendre ce qui motive les joueurs de poker dans nos vidéos. Mais bon, Deauville c'est mieux que Vegas, non ?


Par ailleurs, pour ne rien vous cacher, un plan fait par Gab s'est glissé dans le documentaire, et je l'en remercie.


Qu'est-ce qui a motivé le choix des quatre joueurs apparaissant dans le film ? Des affinités ? La diversité et la complémentarité de leurs profils ?


C'est une question assez difficile parce que j'ai eu beaucoup de doutes au moment où je faisais mon casting. Je parle volontairement de casting, même si bien entendu c'est plus un choix qu'un casting type La Maison du Bluff. Je me disais qu'il fallait trouver des profils différents, tout en choisissant des joueurs susceptibles de vivre des histoires ensemble.


Deux personnages sont ressortis tout de suite de mes discussions avec Bendo, qui a porté le projet depuis le début et a toujours été d'une grande aide, à savoir Paul Guichard et Ilan Boujenah. J'ai la chance de les connaître tous les deux depuis très longtemps et leur parcours m'intéressait beaucoup, d'autant que les deux ont une histoire avec Deauville.


Comme chacun sait, Paul a "presque" gagné l'EPT Deauville l'an dernier, à tel point que ses supporters ont mis quelques secondes à comprendre qu'il venait de se faire souffler la victoire par Vadzim Kursevich. Et Paul est "né" à Deauville. Imaginez qu'il n'avait pas bu une goutte d'alcool avant d'accomplir son deep run de l'an dernier. Ceux qui l'ont rencontré cette année ont tous du mal à le croire ! Paul me semblait clairement le personnage central de cette histoire, le plus lié à Deauville et celui qui pouvait d'emblée constituer un personnage fascinant.


Concernant Ilan, c'était comme une évidence tant il est un personnage hors-normes. Aussi génial qu'il peut être énervant parfois, Ilan est l'un des seuls joueurs qui écume le circuit sans sponsor depuis maintenant plusieurs années, avec le succès qu'on lui connaît. C'est un joueur qui énerve beaucoup par ses whines incessants, mais qui me fascine depuis toujours.


Pour compléter ce casting, je me devais de suivre également un pique rouge. Même si on m'a laissé carte blanche sur les choix de personnages, je pense que c'était plutôt dans la logique des choses de rendre compte de l'expérience d'un joueur sponsorisé sur cet EPT Deauville. Plutôt que de choisir ElkY qu'on a déjà vu à de nombreuses reprises dans des vidéos de toutes sortes, j'ai préféré m'intéresser au "joueur de Ligue 2", Julien "Yuestud" Brécard. Le pro de l'ombre, celui qui n'a pas encore explosé en live et qui mène sa barque dans le milieu du poker depuis de nombreuses années, en toute #dignité.


Ses histoires avec le fisc, la naissance récente de sa fille et son côté "multi-fonctions" chez PokerStars Live me permettait d'aborder la face plus mature du joueur de poker. Et puis, il fallait bien donner du grain à moudre aux zootards, qui j'en suis sûr vont se lâcher sur les photoshops au moment de la sortie du film !!


Céline Bastian figure aussi au casting. C'est une contrainte de PokerStars ou la caution boobs du documentaire ?


Encore une fois, aucune contrainte dans le casting de mes personnages sur ce documentaire. Si j'ai choisi Céline Bastian, c'est que je suis amoureux d'elle depuis la première fois où je l'ai rencontrée sur un BPT alors qu'elle jouait les Ladies. Ce n'est un secret pour personne et j'ai déjà tenté à plusieurs reprises de lui déclarer ma flamme par l'intermédiaire des vidéos que je réalise.


Plus sérieusement, filmer Céline est toujours assez jouissif sur les tournois que je couvre. D'autant que ça me donne une excuse pour aller filmer en soirée, sa deuxième maison en période de tournois. De plus, ça m'intéressait aussi d'avoir une vision de ce que vis une fille dans un monde quand même encore très masculin. Et puis, fallait quand même qu'il y ait une scène sous la douche...


Un docu de 52 minutes, ça fait combien d'heures de rushes de récits de bad beats laissés de côté ?


Beaucoup d'heures de rushes. Environ 40. Mais curieusement, peu de récits de bad beats. Autant quand tu as un carnet à la main, les joueurs passent leur temps à te raconter leurs histoires de bad beats ; autant quand tu tiens ta caméra, ils préfèrent te raconter des anecdotes marrantes et oublient plus facilement leurs 60/40 perdus.


J'ai beaucoup filmé pendant cet EPT Deauville et c'est parfois assez frustrant de devoir choisir ce qu'on garde dans le montage final. Comme d'habitude, ce montage a pris beaucoup de temps. Filmer beaucoup a de nombreux avantages, mais ça vous conduit à passer des heures et des heures dans la salle de montage, à chercher comment rendre compte au mieux de ce que vous avez vécu pendant le tournage. Il n'est cependant pas exclu que je sorte un petit bonus avec des scènes coupées, si les spectateurs n'en ont pas marre d'entendre parler poker.


Et la sortie, c'est pour quand exactement ?


D'ici quelques jours. Promis, le Club Poker sera prévenu en premier ! Et peut-être même qu'il y aura une petite surprise..."


Le teaser du documentaire :
http://www.dailymotion.com/video/xyo6s8_teaser-live-in-deauville_sport

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum